Le terrassement

Les mesures de la fosse pour le terrassement dépendent de la solution choisie.  La terre végétale sera prélevée et stockée à l’écart des fouilles, elle sera réutilisée pour la reconstitution du sol végétal après travaux.   La fosse toutes eaux, le poste de relevage éventuel et l’unité de traitement doivent reposer sur un fond de fouille propre, sain, de bonne portance et horizontal. Le fond de fouille sera constitué d’un lit de sable, de 20 cm minimum. Ce fond de fouilles sera parfaitement de niveau et soigneusement compacté pour éviter les tassements ultérieurs. Les parois de la fouille seront au moins distantes en tout point de 30 cm des ouvrages.  

La fosse toutes eaux

  • Elle devra être implantée le plus près possible du point de rejet des eaux usées à traiter de manière à éviter la formation de dépôts divers et de graisses dans la canalisation d’arrivée des eaux usées à la fosse toutes eaux. Cette canalisation aura d’ailleurs une pente  minimale de 2 % pour  limiter ce facteur encrassant.
  • Elle sera équipée d’une ventilation haute afin de permettre, en toutes conditions, l’évacuation des gaz de fermentation formés dans l’ouvrage et le réseau. Le réseau de ventilation, d’un diamètre minimum de 100 mm, sera équipé d’un extracteur éolien statique ou éolien en faîtage de bâtiment afin d’éliminer tous risques d’odeurs. Cette ventilation devra être conforme en tout point aux exigences de la réglementation et des normes en vigueur.

L’unité de traitement

  • En cas d’écoulement par gravité des effluents traités en sortie de l’unité de traitement, la pente de la canalisation d’évacuation des effluents traités sera de 1 % au minimum.  
  • L’unité de traitement sera ventilée, selon nos recommandations, soit par un extracteur d’air éolien (à ailettes) positionné en faîtage de maison (contre tous risques d’odeurs) et afin de favoriser l’effet « tirage de cheminée », soit par un ventilateur d’air électrique (dans le cas où la première configuration d’installation n’est pas possible). Cette ventilation doit, dans tous les cas, garantir une bonne ventilation des effluents dans l’unité compacte.  

Les divers raccordements de canalisations d’effluents et de ventilation doivent être réalisés de manière étanche. Le remblai sera constitué de sable de 3 à 6 mm et sera réalisé par couches compactées de 30 cm d’épaisseur. Lors des opérations de remblais, il convient de remplir en eau claire la fosse toutes eaux au fur et à mesure des opérations de remblais et de manière concomitante. Les chapeaux de ventilation doivent être positionnés à au moins 10 cm au-dessus du terrain fini.

Reportez-vous au Guide destiné à l’Usager pour obtenir de plus amples renseignements sur la préparation et la réalisation du chantier.