Assainissement Non Collectif d'un restaurant isolé en milieu rural


Type de projet :

Assainissement Non Collectif d'un restaurant isolé sans accès possible au réseau d’assainissement

Capacite De La Filiere :

20 EH

Caracteristiques de l'installation :

Les eaux usées générées par un établissement de restauration ont quelques particularités qui doivent être prises en compte lors de la recommandation de la solution de traitement des eaux usées pour une mise aux normes d’un restaurant.

Les rejets d’eau à traiter sont en effet générés dans un laps de temps relativement court et la charge organique de la pollution générée provient de deux sources très distinctes: D’abord la cuisine, dont les déchets générés doivent être analysés dans un premier temps, et ensuite l'activité du personnel et des clients, dont les rejets sont constitués principalement par les sanitaires. Ces rejets sont beaucoup plus faibles que la charge organique standard sur laquelle on peut baser un calcul de dimensionnement « classique » du type « maison unifamiliale » ; ces calculs de dimensionnement de la filière nécessitent donc une expertise particulière en termes d’assainissement.

Dans l’étude préalable au projet d’assainissement non collectif du restaurant dont il est question ici, les premières considérations à noter ont été les suivantes:

  1. Mise aux normes d’un restaurant isolé et aucun accès possible au réseau d’assainissement collectif ;
  2. Existence d'une cuisine industrielle  indépendante nécessitant un équipement adéquat, avec notamment l’installation d’un bac à graisses;
  3. Nombre maximum de repas servis quotidiennement au sein du restaurant à prendre en compte pour le dimensionnement.

Les déchets produits dans un restaurant le sont à des horaires très spécifiques qui nécessitent un dimensionnement des équipements en fonction de la génération de flux d’eau à traiter lors de son pic. Cette méthode de calcul implique généralement des solutions d’assainissement individuel légèrement surdimensionnées.

L’alternative proposée par BIOROCK pour palier à ce problème est d'ajouter à la filière d’assainissement un module de contrôle du flux d’eau brute à traiter, qui a pour fonction d'  « accumuler »  un volume d’eau lors des pics de pollution, volume qui sera à répartir dans le temps avec un débit constant. Un dimensionnement correct des composants de ce système de répartition du flux d’eau à traiter permet un fonctionnement optimal de la filière d’assainissement individuel, en assurant des résultats épuratoires de la plus haute qualité.

Comme indiqué précédemment, les activités de restauration (préparation de plats) nécessitent un équipement de séparation des huiles et graisses qui est positionné au niveau de la canalisation de sortie des eaux usées de la cuisine ; ce flux rejoint ensuite après ce traitement spécifique les flux d’eau polluée de type ménager et liés en particulier à l’utilisation des sanitaires par les clients du restaurant.

La solution BIOROCK préconisée pour ce restaurant comprend une fosse toutes eaux (FTE) nécessaire à la décantation des éléments les plus lourds présents dans l’eau à traiter et d’un dimensionnement de 400 litres / PE / jour. Cette fosse toutes eaux est équipée d’un préfiltre en sortie. Un système de répartition du flux d’eau à traiter et deux unités de traitement BIOROCK L complètent cette installation d’une capacité totale de traitement de 20 EH.  


Project images