Mise aux normes de l Assainissement autonome dans le cadre de la rehabilitation


Mise aux normes de l’Assainissement autonome dans le cadre de la réhabilitation  d’une habitation principale suite à avis de non-conformité par le SPANC

 

  • Projet:

 

Réhabilitation d’une habitation principale suite à avis de non-conformité par le SPANC

 

  • Filière d’assainissement agréée installée:

 

BIOROCK D-S5

 

  • Caractéristiques de l’installation:

 

L’installation existante, composée d’une simple fosse septique, était déclarée non conforme par le Service d’Assainissement Non Collectif (SPANC) qui avait mis en évidence que cette installation comportait un risque pour l’environnement. Un avis de non-conformité avait donc été initialement délivré au propriétaire par le SPANC,  stipulant la nécessité de faire des travaux de mise aux normes dans un délai de 4 ans maximum.

 

 

Le client a choisi la solution BIOROCK sur conseil de son installateur terrassier local, et en accord avec le SPANC intercommunal en charge du contrôle de conformité des installations sur le secteur. L’implantation de la filière d’assainissement autonome étant située relativement près de la maison, un système silencieux était préconisé.

 

Les canalisations d’eaux usées domestiques composées des eaux vannes (en provenance des sanitaires) et des eaux ménagères (cuisine, salle de bains, buanderie) ont été connectées en amont de la Fosse Toutes Eaux.

 

L’évacuation des eaux usées domestiques traitées est réalisée par infiltration dans le sol. Le remblai est composé de graviers. L'ancienne fosse septique défaillante a été condamnée, remplie de remblai et réduite en hauteur.

 

Le dossier d’assainissement préparé au préalable par le client et présenté au SPANC avant les travaux a été validé. Le SPANC a ainsi pu délivrer une attestation de conformité de la filière installée après réalisation de l’installation.


Project images