9 étapes à suivre lors de l'installation d'un système d'assainissement individuel

9 étapes à suivre lors de l'installation d'un système d'assainissement individuel

Posted on 17 Jun 2022 by Lise Helluy

Lorsque vous envisagez d'installer un système d'assainissement individuel sur votre propriété, il y a quelques étapes et critères que vous devez garder à l'esprit. Dans cet article de blog, nous vous présentons les 9 étapes que vous devez prendre en considération, ainsi que les 4 critères majeurs qui auront un impact sur votre décision. Gardez à l'esprit que chaque propriété est différente, alors assurez-vous de consulter un professionnel avant de prendre toute décision !

Quelles sont les étapes à suivre pour installer votre système d'assainissement individuel ?

Quelle que soit l'origine de l'installation de votre système d'assainissement : nouvelle installation suite à la construction de votre habitation, mise aux normes suite à une visite de contrôle du SPANC, ou modifications de votre solution sanitaire dans le cadre d'une rénovation, vous devez suivre les mêmes procédures.

  • étudeEtape 1 : Réaliser une étude de sol avec un bureau d'études. Celle-ci permettra de déterminer la faisabilité de l'installation d'un système d'assainissement individuel sur votre terrain. L'objectif de l'étude est de faire des recommandations sur le ou les systèmes d'assainissement que vous pouvez installer après avoir étudié votre terrain et l'environnement. Cette étude est à la charge du propriétaire.

  • choisirEtape 2 : Choisir le type de système qui convient à votre propriété. Nous vous conseillons de vous renseigner sur les solutions d'assainissement individuel existantes qui peuvent être envisagées en fonction de l'étude réalisée au préalable. Découvrez ici les différents types de systèmes.

  • contacterEtape 3 : Contactez le fabricant. Avez-vous sélectionné un système qui répond à vos exigences et aux spécificités de votre propriété ? Avez-vous fait appel à un bureau d'études pour vous assister ? Vous pouvez contacter les fournisseurs présents dans votre zone géographique pour obtenir des devis et poser vos questions.

  • envoyerEtape 4 : Envoyez le dossier au SPANC. Attendez de recevoir un avis favorable. Le bureau d'études doit soumettre le dossier au SPANC de votre région pour examen et validation en même temps.

  • contacterEtape 5 : Contactez votre terrassier et/ou le vendeur de solutions d'assainissement que vous avez identifié, une fois la validation obtenue. Les travaux que vous devez faire réaliser dans votre habitation sont-ils pris en charge par votre SPANC ? Tout est bon, vous pouvez procéder à la livraison et à l'installation du matériel dès maintenant.

  • installerEtape 6 : Installez votre système d'assainissement individuel. La durée de votre installation ne sera pas la même en fonction du type de solution installée et des spécificités de votre site (accessibilité de votre terrain, taille, installation en zone inondable, installation d'une ventilation secondaire ou non...). Comptez une moyenne de 1 à 3 jours d'installation.

  • controlerEtape 7 : Contrôlez votre installation par le SPANC. Une fois les équipements en place, une visite de contrôle sera effectuée par le SPANC pour vérifier que tout est conforme à la loi et que les normes sont respectées.

  • mettre en serviceEtape 8 : Mettez votre installation en service. L'expert sur place réalisera la mise en service de l'installation. Demandez-lui le guide d'utilisation et, si vous avez des questions sur le fonctionnement ou l'entretien de votre nouvelle installation, n'hésitez pas à le faire.

  • maintenanceEtape 9 : Entretien et suivi. Pour garantir le bon fonctionnement de votre système, nous vous conseillons vivement d'inclure un contrat de suivi et d'entretien de votre solution d'assainissement. Il ne vous restera plus qu'à profiter de votre jardin, tant qu'il n'y aura pas d'odeurs désagréables... Découvrez pourquoi les solutions BIOROCK ne produisent pas de mauvaises odeurs.

Ce sont les étapes que vous devez prendre en considération lorsque vous installez un système d'assainissement individuel. N'hésitez pas à consulter un professionnel et à faire des recherches avant de prendre une décision !

Quels sont les 4 principaux critères à prendre en compte lors de l'installation d'un système d'assainissement individuel ?

  1. La surface de terrain disponible : Si vous disposez d'un petit terrain, alors la micro station ou le filtre compact sont les meilleurs choix. En effet, un système de traitement des eaux usées qui comprend une fosse toutes eaux et une unité de traitement en filtre à sable ou en tranchées d'infiltration prendra jusqu'à 25 m2 de surface. Même avec ces restrictions, il faut ajouter la contrainte qui impose de placer l'équipement à au moins 5 mètres des fondations pour éviter les infiltrations sous la maison et à 3 mètres de la limite de propriété pour éviter que l'eau traitée ne se retrouve chez le voisin. Pour les terrains plus grands, les microstations ou le filtre compact restent la meilleure solution car comme ils sont très compact, ils vous permettront de ne pas perdre trop d'espace et de pouvoir profiter de votre terrain. Pensez dès maintenant à votre futur aménagement paysager (parterres de fleurs, arbres, piscine, balançoire, ou autres structures extérieures pour vos enfants).
  2. Le type de sol : Tous les systèmes fonctionneront si votre terrain est sec. Les tranchées d'infiltration et les filtres à sable basiques ne sont pas viables sur les zones humides peu profondes (hydromorphie) appelées marais ou marécages. La micro-station et le filtre compact seront les technologies les plus adaptées pour optimiser les terrains dans les zones boisées, ainsi que pour préserver les arbres et la végétation de qualité. 
  3. Ventilation et dégagement d'odeurs : Un système classique de traitement des eaux usées produit des odeurs. Il faut alors installer un système de ventilation, qui comprend un tuyau d'évacuation situé à 40 cm au-dessus du toit de votre habitation. En savoir plus sur les odeurs et les systèmes d'assainissement individuels.
  4. En cas de vente de votre maison : Les filtres à sable et les tertres d'infiltration sont souvent négligés par les acheteurs et les agents immobiliers, qui réduisent généralement la valeur d'une propriété de 10 000 euros. Pour éviter la dévaluation, les filtres compacts tels que BIOROCK, qui ont une durée de vie beaucoup plus longue et sont totalement discrets, permettent de vendre le bien à son prix normal.

BIOROCK installation cachée

L'installation d'un système d'assainissement individuel est une décision importante. Il y a de nombreuses étapes et critères à prendre en compte avant de prendre une décision. Consultez un professionnel et faites vos recherches pour vous assurer que vous faites le meilleur choix pour votre maison ! 

Vous avez un vieux système mais vous ne savez pas si vous devez le changer ? Suivez ce lien pour obtenir de précieux conseils

Si vous souhaitez en savoir plus sur les filtres compacts BIOROCK, click here !

Last 27 blogs

Show more blogs