Comment choisir le bon système d’assainissement individuel pour votre maison : comparaison des solutions non-collectives

Comment choisir le bon système d’assainissement individuel pour votre maison : comparaison des solutions non-collectives

Posted on 03 Jun 2022 by Lise Helluy

Si vous cherchez un moyen écologique et abordable de traiter vos eaux usées, les dispositifs d'assainissement individuel peuvent être le bon choix pour vous. Il existe une variété de dispositifs de traitement sur le marché, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Dans cet article de blog, nous aborderons les différents types de dispositifs d'assainissement individuel et la manière de choisir celui qui convient à votre maison.

Qu'est-ce que l'assainissement non collectif ?

eaux grises vs eaux vannesAlors, tout d'abord, qu'est-ce que sont les eaux usées exactement ? C'est la combinaison des eaux vannes (eaux usées des toilettes) et des eaux grises (lave-linge, éviers, cuisine et douches de salle de bain). Les systèmes d'assainissement doivent être conçus pour permettre le traitement de toutes ces eaux usées. Un système d'assainissement peut être mis en place lors d'une construction ou d'une rénovation. Chaque habitation non raccordée au réseau d'assainissement doit disposer de son propre système de traitement des eaux usées.

L'assainissement individuel est un type de traitement des eaux usées qui ne nécessite pas de système d'assainissement central. Au lieu de cela, chaque habitation ou entreprise individuelle dispose de son propre système de traitement. L'assainissement non collectif présente de nombreux avantages, notamment des coûts moindres, moins d'infrastructures et un impact moindre sur l'environnement. L'assainissement non collectif est également plus facile à entretenir qu'un système d'assainissement central.

Si votre solution d'assainissement existante a été jugée défectueuse par le SPANC après une visite de contrôle, vous êtes tenu de la mettre aux normes.

Il existe deux grands types de dispositifs d'assainissement non collectif : les systèmes compacts et les systèmes de traitement par le sol. Les filtres compacts sont de petits dispositifs qui peuvent être installés à proximité de votre habitation ou de votre entreprise. Ils utilisent des bactéries pour décomposer les polluants présents dans l'eau. Les systèmes de traitement du sol sont des dispositifs plus grands qui nécessite un large espace extérieur. Ils utilisent des plantes et de la terre pour filtrer les polluants de l'eau.

Comment faire un choix entre tous les dispositifs d'assainissement ? 

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte pour choisir un dispositif d'assainissement individuel. La première étape consiste à déterminer vos besoins et vos préférences. Avez-vous besoin d'un dispositif compact qui peut être installé à proximité de votre maison ou de votre entreprise ? Ou préférez-vous un système plus volumineux basé sur le sol ? Une fois que vous avez déterminé vos besoins, vous pouvez commencer à comparer les différents dispositifs sur le marché. Tenez compte des facteurs suivants :

  • Son mode de fonctionnement : Chaque type de dispositif de traitement des eaux usées fonctionne différemment. Certains utilisent des bactéries pour décomposer les polluants, tandis que d'autres utilisent des plantes et du sol pour filtrer les polluants de l'eau. Choisissez un dispositif qui utilise une méthode de traitement avec laquelle vous êtes à l'aise.
  • Conditions : Chaque type de dispositif de traitement des eaux usées individuelles a des conditions différentes qui doivent être respectées pour qu'il fonctionne correctement. Assurez-vous que les conditions requises par le dispositif que vous choisissez sont réalisables pour votre maison ou votre entreprise.
  • Caractéristiques : Chaque type de dispositif de traitement des eaux usées non collectives a des caractéristiques différentes. Certains dispositifs sont plus compacts que d'autres, tandis que certains dispositifs nécessitent moins d'entretien que d'autres. Choisissez un dispositif qui présente les caractéristiques que vous recherchez.
  • Avantages et inconvénients : Chaque type de dispositif présente ses propres avantages et inconvénients. Veillez à peser le pour et le contre de chaque dispositif avant de prendre votre décision finale.
  1. Les dispositifs de traitement agréés : Les dispositifs de traitement agréés sont constitués de l'ensemble des solutions d'assainissement agréées par les ministères en charge de la santé et de l'écologie. Les agréments obtenus concernent le traitement des eaux usées exclusivement domestiques.

FILTRES COMPACT : (Comme les solutions BIOROCK)

CBIOROCK installationomment cela fonctionne-t-il ? Le traitement primaire est assuré par une fosse toutes eaux qui recueille toutes les eaux grises de la maison. Ensuite, le traitement secondaire s'effectue dans un lit filtrant. Ce lit filtrant peut être constitué de différents matériaux : zéolite, copeaux de noix de coco, laine de roche, sable... sur lesquels sont fixées les bactéries épuratrices. Ces bactéries permettent de décomposer les polluants présents dans l'eau. Enfin, l'eau traitée est infiltrée dans le sol ou rejetée dans le fossé selon les cas. Ces dispositifs disposent de tuyaux de ventilation visibles autour de votre maison.

  • Avantages : Faible coût, facile à installer, peu d'entretien, agréé pour les résidences secondaires, pas de consommation électrique : sauf si un système de relevage est installé.
  • Inconvénients : Nécessite une ventilation secondaire efficace, changement de filtre coûteux tous les 8 à 15 ans.

 

FILTRES PLANTES A ROSEAUX : Le traitement principal est effectué par une fosse toutes eaux, qui recueille toutes les eaux usées de la maison. L'approche de la phyto-épuration est utilisée dans le filtre à roseaux.

roseauxComment cela fonctionne-t-il ? Les racines de ces roseaux sont particulièrement bien développées, ce qui leur permet de drainer la nourriture minérale, d'apporter de l'oxygène et de servir de support aux bactéries aérobies. Les racines des plantes sont la source d'azote organique pour les plantes terrestres. Il est essentiel de comprendre comment les bactéries peuvent décomposer et minéraliser les déchets organiques (boues). Ces boues seront accessibles aux plantes. Une fois par an, en automne, il faut procéder à la fauche c'est-à-dire couper la partie végétative des roseaux. Cette opération permettra d'apporter de l'oxygène au bassin pour mieux filtrer les eaux usées.

  • Avantages : Excellente performance d'épuration, pas de production de boues et pas de dégagement d'odeurs. Il s'intègre également bien dans le paysage.
  • Inconvénients : L'entretien des roseaux, sa taille et sa tonte prennent beaucoup de temps. Cela nécessite un entretien et une tonte annuels.

LES MICRO-STATIONS D'EPURATION A CULTURE FIXE :

Comment cela fonctionne-t-il ? Un décanteur primaire, également appelé fosse toutes eaux, constitue la première étape du traitement des eaux usées. Les bactéries présentes dans le bioréacteur, qui reçoit de l'oxygène, se chargent du traitement secondaire. Ces bactéries sont fixées sur un support (minéral, plastique, ...). Les eaux usées traitées passent ensuite dans un clarificateur et sont réintroduites dans le clarificateur primaire, où elles sont stockées. Les eaux usées traitées sont évacuées par perméation dans le sol, par irrigation des plantes, ou par rejet dans un fossé ou une rivière. Lorsque les boues atteignent 30% du volume de la station, celle-ci doit être vidangée.

  • Avantages : Technique ancienne et maîtrisée, nombreux fournisseurs, dispositifs compacts, peuvent être installés dans des zones protégées.
  • Inconvénients : Consommation électrique plus importante (les compresseurs sont en marche en permanence), nécessite une ventilation secondaire sur le toit de la maison pour éviter les mauvaises odeurs, ne peut être utilisé que dans les résidences principales.

MICRO-STATIONS D'EPURATION A CULTURES LIBRES : La microstation à cultures libres est un dispositif compact et complet qui permet de traiter vos eaux usées de manière efficace.

Comment fonctionne-t-elle ? Il existe 2 grandes familles de cultures libres : La "culture libre-libre" qui fonctionne sur le même principe que les stations d'épuration des grandes villes. La technique "SBR" "Sequencing Batch Reactor", est une version des micro-stations de culture libre où la réaction biologique et la phase de clarification ont lieu dans le même compartiment. Cette technique permet une production de mauvaises odeurs moindre que les systèmes à culture fixe ou avec une fosse septique, sans être aussi efficace que les systèmes à culture libre.

  • Avantages : Technologie issue des stations collectives des grandes villes : (garantie de qualité et de bon fonctionnement de l'appareil), Pas de ventilation secondaire (pour certains modèles), Faible consommation électrique, Faible rejet d'ammoniac (permet un rejet dans un fossé, un ruisseau ou un étang).
  • Inconvénients : Produits peu connus des prescripteurs (pas forcément recommandés par tous les bureaux d'études), ne peut être installé dans les résidences secondaires.

 

2. Les systèmes de traitement du sol : Les systèmes de traitement par le sol sont des dispositifs plus grands qui nécessite une large surface extérieur pour être installés. Ils utilisent des plantes et du sol pour filtrer les polluants de l'eau. Ces systèmes se composent d'une fosse toutes eaux et d'un système de traitement et d'infiltration dans le sol.

LES TRANCHEES D'ÉPANDAGE : Cet outil est l'un des plus utilisés en assainissement individuel, mais il y a deux conditions : le sol doit être suffisamment poreux, et la surface accessible doit être assez importante (entre 150 et 200 m²).

Comment cela fonctionne-t-il ? Le sol en place traite les eaux usées et les élimine. Les eaux usées sont ensuite dispersées dans plusieurs tranchées à faible profondeur. En temps normal, 15 mètres linéaires par personne sont nécessaires.

  • Avantage : dispositif le moins cher du marché de l'assainissement autonome.
  • Inconvénients : consomme beaucoup d'espace, mise en œuvre assez stricte.

LE FILTRE A SABLE : Il existe deux types distincts de filtres à sable verticaux : drainés et non drainés. Un réseau de canalisations reprend les eaux traitées d'un filtre à sable drainé et les rejette dans un fossé, par exemple. L'eau non traitée provenant d'un filtre non drainé s'infiltre profondément dans la terre.

Comment cela fonctionne-t-il ? La fosse toutes eaux retient les eaux usées de la maison. À la fin du processus de traitement, les eaux usées sont filtrées dans un filtre à sable. Les micro-organismes fixés sur le sable purifient l'eau. Les eaux usées sont d'abord traitées dans la partie en gravier, puis dans la partie en sable.

  • Avantages : Consomme moins d'espace que les tranchées.
  • Inconvénients : La bâche est compliquée à mettre en œuvre en raison du risque de perforation (et donc de non-conformité), plus coûteuse que les systèmes de tranchées, et aucune route ou structure ne peut être construite au-dessus du filtre.

TERTRES D'INFILTRATION:

zone humideC'est le seul de cette catégorie qui peut être mis en place dans les zones humides, et il fonctionne même si le sol n'est pas propice à la dissémination. Il nécessite une surface de 60 à 120 m². C'est un type de filtre à sable qui est construit au-dessus du sol et non à l'intérieur d'une excavation. Son fonctionnement est similaire à celui d'un filtre à sable vertical, mais il est situé au-dessus du sol plutôt qu'en dessous. Les tertres d'infiltration peuvent être partiellement ou entièrement au-dessus du sol. Il est courant de trouver un tertre d'infiltration au fond du jardin, qui sera un lit de sable plus haut que les plantes environnantes. En termes pratiques, vous aurez un "monticule de terre" dans votre jardin.

Comment cela fonctionne-t-il ? Une station de relevage sera utilisée pour diriger les eaux usées de la fosse toutes eaux vers le tertre d'infiltration. Les eaux usées à traiter seront ensuite dispersées dans le monticule à l'aide de tuyaux d'épandage. Les eaux usées traitées passent ensuite de couche en couche, en commençant par la couche de gravier la plus grossière pour finir par la couche de sable la plus fine. Ces couches sont mises en place de haut en bas. Les eaux usées épurées sont rejetées dans la nature en dessous du tertre.

  • Avantages : Si les conditions sont remplies, il peut être placé dans une zone marécageuse.
  • Inconvénients : Inesthétique (perte de valeur immobilière en cas de revente de la maison), Coûteux à installer, Vieillissement délicat (rongeurs, ...), et nécessite une surface au sol importante.

Il existe de nombreux systèmes d'assainissement non collectif, et celui qui vous convient le mieux dépend de vos besoins et de votre situation spécifique. Les fosses septiques, les filtres compacts, les stations de micro épuration à culture libre, les stations de micro épuration à culture fixe, les systèmes de traitement par le sol et les tertres d'infiltration sont tous des options viables, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients. Examinez attentivement toutes vos options avant de prendre une décision. C'est pourquoi il est très important de faire appel au SPANC et au bureau d'études qui étudiera votre sol et votre maison afin de vous proposer toutes les solutions d'assainissement réalisables pour traiter les eaux usées de votre habitation.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur les systèmes d'assainissement individuel, n'hésitez pas à nous contacter dès aujourd'hui. Nous serons heureux de vous aider à trouver le bon système pour votre maison ou votre entreprise.

Last 25 blogs

Show more blogs